Solidaires - Unitaires - Démocratiques

Accueil > Communiqués > France 3 / Pôle Sud-Ouest : Communiqué de presse CGT - SUD - CFDT - (...)

France 3 / Pôle Sud-Ouest : Communiqué de presse CGT - SUD - CFDT - SNJ

mardi 18 septembre 2012

Le pôle Sud-Ouest de France 3 - regroupant les antennes d’Aquitaine, Limousin, Languedoc-Roussillon, Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées, soit plus de 900 salariés répartis sur 5 rédactions régionales, 12 locales et 2 sites de production - est soumis depuis cet été à des restrictions budgétaires brutales. Alors que la nouvelle organisation des régions en « pôle de gouvernance », issue de la réforme de 2009, se révèle très coûteuse, les salariés dénoncent les erreurs de gestion de leur direction.

Les personnels sont soumis à une cure d’austérité qui ne leur donne plus les moyens de fabriquer les émissions, Journaux Télévisés et programmes, qui incombent à la mission de service public de proximité de France 3.

L’annonce de l’éventualité d’un plan social, faite par le PDG de France Télévisions, Rémy Pflimlin, en Comité Central d’Entreprise le 11 septembre dernier, a encore aggravé les choses. L’inquiétude grandit quant à la pérennité de nos missions et de nos emplois. Le plan social est déjà brutalement mis en place pour des dizaines de salariés CDD, fidélisés depuis des années et aujourd’hui priés d’aller voir ailleurs.

Les personnels de France 3 Sud Ouest, permanents et CDD, ne peuvent accepter d’être de simples variables d’ajustement, tout comme ils refusent que les éditions d’information locale soient supprimées 3 semaines à la Toussaint et à Noël. Cela présage d’autres fermetures, déjà à l’étude, pour l’été prochain. Des réflexions sont même en cours pour la suppression totale des éditions locales et la mise en place d’éditions régionales sur deux régions.

Face à la brutalité de la direction, à son absence de dialogue et ses errements stratégiques, les organisations syndicales CGT, CFDT, SNJ et SUD, réunies en intersyndicale, ont déposé un préavis de grève de 24h pour le vendredi 21 septembre, jour de la tenue du CE à Bordeaux.

De nombreux soutiens, politiques, associatifs et institutionnels renforcent la détermination des personnels. Les organisations syndicales appellent l’ensemble des salariés à soutenir ce mouvement de revendication.

Bordeaux, Limoges, Montpellier, Poitiers et Toulouse, le 18 septembre 2012

Version imprimable de ce texte (pdf)