Solidaires - Unitaires - Démocratiques

Accueil > Communiqués > Emplois à Radio France "Rien n’est joué"

Emplois à Radio France "Rien n’est joué"

jeudi 10 septembre 2015

Communiqué de presse SUD Radio France

Non, les syndicats n’ont pas réclamé le non-remplacement des départs à Radio France

Dans une dépêche en date du 9 septembre 2015, titré « Radio France veut supprimer 270 postes, renonce au plan de 350 départs volontaires », une phrase nous oblige à réagir pour rétablir la vérité.

On lit en effet : « la direction a opté pour un dispositif de non-remplacement des départs, comme le réclamaient les syndicats ». Ce n’est pas la première fois qu’on peut lire cette ânerie mais ce n’est pas la vérité.

Notre syndicat, SUD Radio France, et ses élus au CCE n’ont jamais rien réclamé de tel. Et nous ne sommes pas seuls dans cette position. De même que nous nous sommes opposés avec force, et nous continuerons, à un plan de départs volontaires, nous n’avons jamais validé l’hypothèse de départs non remplacés que ce soit 1 pour 2 ou 1 pour 3.

Il est exact que le cabinet d’expertise-comptable du CCE (et non un cabinet d’experts) a proposé un scénario alternatif de départs non remplacés au plan de départs volontaires de la direction. L’intérêt de ce scénario a été notamment de montrer que la direction était, par pure idéologie, figée sur une réduction de la masse salariale par un plan de départs volontaires et qu’elle s’était bien gardée d’étudier toutes les possibilités pour répondre aux demandes d’économies. Et c’est toujours le cas.

La vérité mérite d’être rétablie.
Paris, le 10 septembre

Consultez le tract SUD Radio France